25 livres pour changer d’air, se lancer et réaliser ses rêves

Il n’est pas facile de créer, entreprendre et réaliser ses rêves. Le but de Piéton de l’air est de vous aider à le faire. Une simple lecture peut parfois inciter à commencer ce qu’on leur reporte depuis longtemps, faute de temps, d’argent, de confiance en soi ou de ce que l’on appelle un peu trop vite la motivation. S’il n’est pas évident de changer de vie, de travail ou de carrière, il est toujours possible de changer d’air !

La collection Création Startup

 

Les modèles de business plan

 

Les guides

dream

À ce jour, je propose 25 livres qui ont été appréciés par les membres de la communauté des Piétons de l’air. Par souci de clarté, j’ai classé les titres selon les grandes rubriques du site (entreprendre, s’engager, voyager, découvrir).

Ces lectures peuvent servir comme un déclic pour se lancer dans de nouvelles aventures. Cela peut être pour voyager, faire des découvertes ou réaliser les projets qui vous tiennent le plus à cœur.

Créer un business plan, entreprendre et se lancer dans de nouveaux projets

  • S’organiser pour réussir : Getting Things Done de David Allen – la méthode GTD est désormais très célèbre, elle permet d’organiser son travail par priorités et séquences pour plus d’efficacité. De bonnes idées à glaner pour améliorer vos propres méthodes.
  • L’art d’aller à l’essentiel de Leo Babauta – l’auteur fournit des conseils pour prendre de nouvelles habitudes et simplifier sa vie. L’objectif principal est de se libérer de ses diverses obligations sociales et de ses pensées pour se focaliser sur ses propres priorités et gagner en motivation. Des astuces nombreuses, même si appliquées au pied de la lettre, elles semblent mener à une vie austère et monacale.
  • 100 euros pour lancer son business de Chris Guillebeau – la thèse du livre est que chacun possède en lui une expertise dans un domaine qui le rend apte à créer sa propre entreprise. Beaucoup d’exemples de créations d’entreprises par des gens ordinaires sans mise importante au départ sont donnés, notamment grâce aux possibilités offertes par le commerce en ligne.
  • Managez votre carrière comme une start-up de Reid Hoffman – l’ancien de PayPal et cofondateur de LinkedIn donne des conseils pour gérer sa vie professionnelle, notamment en investissant dans son réseau et dans des compétences qui permettront de se différencier durablement sur le marché du travail. Une vision très stimulante de l’évolution de la notion même de vie active.   
  • La Semaine de 4 heures de Timothy Ferriss – la première partie est très intéressante, avec beaucoup de méthodes données pour réduire son temps de travail. L’idée est que chacun peut bâtir un site de vente en ligne, en tirer des flux financiers réguliers et finir par ne travailler qu’une demi-journée par semaine. Le reste est très discutable : Tim Ferriss externalise tout, de la gestion des clients à l’envoi des livraisons, en passant par la gestion de son blog. Il utilise notamment des assistants virtuels en Inde.
  • Lean Startup : Adoptez l’innovation continue d’Eric Ries – la mode du moment pour les startups qui se lancent : plutôt que d’investir du temps et de l’argent à développer une solution ou un produit, il faut tester très vite auprès des clients potentiels. Le but est de vérifier de manière scientifique la validité des hypothèses et d’itérer au maximum. Cela doit permettre de réduire les cycles de commercialisation et de mesurer régulièrement les progrès réalisés grâce aux retours des utilisateurs.
  • The Lean Entrepreneur de Brant Cooper et Patrick Vlaskovits – un prolongement du livre précédent, avec beaucoup d’exemples d’utilisation de la méthode Lean. Une invitation à utiliser cette méthode pour se lancer dans tout type de projet, bien au-delà de la création d’entreprise.

S’engager et défendre des causes

  • Vers un nouveau capitalisme de Muhammad Yunus – une lecture déterminante pour beaucoup d’étudiants qui cheminent vers l’entrepreneuriat social au cours de leur scolarité. Yunus explique son parcours jusqu’à la fondation de la Grameen Bank. Il présente les principaux concepts de la micro-finance et sa vision du « social business ».
  • Innovation Jugaad. Redevons ingénieux ! de Navi Radjou, Jaideep Prabhu, Simone Ahuja – une des tendances managériales actuelles vient d’Inde, elle célèbre le système D. Navi Radjou met en avant des solutions frugales, économes et flexibles, dans un contexte où les ressources sont limitées et les contraintes nombreuses. Le développement de ce type de solutions en Inde répond selon les auteurs au déficit institutionnel et au manque d’infrastructures propres au pays. Le livre s’appuie sur de nombreux exemples d’entrepreneurs sociaux qui cherchent à « faire mieux, plus vite et moins cher » que l’Etat ou le privé.

Voyager

  • Le Dépaysement : Voyages en France de Jean-Christophe Bailly – il faut prendre le temps d’entrer dans cette écriture, car c’est l’un des plus beaux voyages à faire par la lecture. Si Bailly a soudainement réalisé dans la chambre d’un hôtel de New York l’émotion qui le reliait à la France, chacun des chapitres de ce livre est une redécouverte de notre territoire. Les pages sur la cité universitaire internationale, la fuite à Varennes, les champs de bataille de 14-18 ou encore les faubourgs du nord sont autant de vignettes extraordinaires.
  • Remonter la Marne de Jean-Paul Kauffmann – la simplicité de la marche comme moteur pour stimuler l’imagination et faire des découvertes.
  • Petit Futé 52 week-ends en France de Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette – si Bailly vous a paru trop littéraire, voici un autre moyen de (re)trouver l’envie de parcourir la France.
  • Petit Futé Week-end en Europe  comme je l’ai déjà indiqué, je me sers de ce guide dans le cadre de mon tour d’Europe. Il est amplement suffisant pour passer quelques jours dans les grandes villes touristiques européennes. On y retrouve à chaque fois un plan de la ville, les attractions principales, des suggestions d’hôtels et de restaurants.
  • Osez être vous ! de Chris Guillebeau – un récit du parcours de l’auteur, qui après 10 ans passés à voyager, vient de réaliser son objectif : voir les 193 pays du monde. Des conseils également pour entreprendre et réaliser ses rêves.
  • L’usage du monde de Nicolas Bouvier – le récit d’un an et demi de voyage en Fiat Topolino avec Thierry Vernet, au début des années 1950, entre la Yougoslavie et l’Afghanistan. Au-delà des citations devenues célèbres (« c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait »), une évocation de la découverte des autres et de soi-même grâce au voyage.
  • Petit traité sur l’immensité du monde de Sylvain Tesson – un éloge du nomadisme qui se veut comme une invitation au voyage, avec beaucoup de citations classiques et d’autres plus inattendues.
  • Voyage d’une Parisienne à Lhassa d’Alexandra David-Néel – en 1924, l’auteur est la première femme occidentale à entrer dans la cité interdite de Lhassa, au terme de huit mois d’aventure et de privations. Le détermination et le courage d’une femme, le tout raconté avec beaucoup de sobriété et de pudeur.
  • Le Routard Inde du Nord 2013Inde du Sud 2013  j’aime quand des amis me disent qu’ils ont acheté les guides de voyage qui sont dans leur bibliothèque « comme cela, au cas où ». La première étape avant d’aller en Inde est souvent d’acheter un guide. Dans toutes les colocations d’expatriés en Inde, il y a deux ou trois guides du Routard qui traînent,  abandonnés par leurs propriétaires, au moment de la pesée finale des valises, avant le départ à l’aéroport. Ces guides permettent de voyager de chez soi. Libres à vous ensuite, si la lecture vous plaît, de prendre des billets d’avion.

Découvrir

  • Le Siècle des Lumières d’Alejo Carpentier – le récit décrit les effets de la Révolution française aux Caraïbes, entre 1789 et 1808. Une manière dépaysante de redécouvrir l’histoire.
  •  L’énigme du retour de Dany Laferrière – apprenant la mort de son père, le narrateur quitte Montréal pour retourner dans son île natale, Haïti. On découvre l’animation des rues, les odeurs et le goût épicé des plats haïtiens. Un récit de voyage dans l’espace et le temps. D’une grande poésie.
  • Les villes invisibles d’Italo Calvino –  les descriptions inventées de cinquante-cinq villes que Marco Polo aurait pu faire au grand empereur Kublai Khan. Toutes ces villes portent des noms de femmes et renvoient à la mémoire, au désir, au regard ou encore à la mort. Une exploration de l’imaginaire géographique.
  • Chindiafrique de Jean-Joseph Boillot – un regard désoccidentalisé sur le monde de 2030, où l’Europe n’est plus qu’une périphérie du trio constitué par la Chine, l’Inde et l’Afrique. Beaucoup de données macroéconomiques, notamment démographiques, pour une idée essentielle dans la manière d’envisager le monde : « décentrez-vous ! »
  • Bombay Maximum City de Suketu Mehta – une exploration fantastique de Bombay et de ses bas-fonds, entre mafia, prostitution et pauvreté. Le livre que j’ai lu juste avant de découvrir l’Inde pour la première fois.
  • Jamai Rajah: Voyage dans ma famille indienne de Nathaniel Herzberg – marié à une Indienne et père de deux enfants franco-indiens, l’auteur fait le récit d’un voyage à Ahmedabad et dans le sud de l’Inde. Il part notamment sur les traces des communautés juives installées dans le pays. Une belle réflexion sur l’art de trouver sa place pour un Occidental dans la société indienne.
  • Adelma – j’ai pensé ce livre comme le récit d’un premier contact avec l’Inde, mais aussi comme un guide d’initiation pour ceux qui s’intéressent à ce pays. Merci à tous les Piétons de l’air pour leurs commentaires et leurs critiques qui m’ont permis de mener à  bien cette aventure !

Un de ces livres ou un autre vous a aidé personnellement ? Laissez  un commentaire pour partager avec les autres Piétons de l’air comment il vous a été utile.

A propos de l’auteur

J’écris, je voyage et je partage des histoires inspirantes. J’aime aider les autres à créer, entreprendre et réaliser leurs rêves. C’est votre première visite ? Par ici !

Vous avez aimé cet article ?

  • Souscrivez au site et abonnez-vous au flux RSS
  • Suivez Piéton de l’air sur Facebook et Google+
  • Faites part de vos remarques dans les commentaires (règles : soyez courtois, ne mettez pas votre site dans le message, utilisez votre prénom ou vos initiales, pas le nom de votre entité). Merci de contribuer à la discussion !
  • Partagez le lien :